La préoccupation au sujet de notre environnement est désormais un enjeu majeur pour une grande partie de la population en France. C’est notamment le cas des nouvelles générations qui ont sans doute mieux pris conscience que les précédentes des ravages de nos comportements sur la préservation de la planète. L’agriculture biologique, la prise en compte des effets carbone sur le transport, le souci des substances endocriniennes sont autant de preuves de cette nouvelle mentalité. Le traitement des déchets fait également partie de cette prise de conscience. Le tri des déchets s’est imposé depuis une dizaine d’années désormais dans les habitudes de vie de toute la population dans notre pays.

La quantité de déchets par habitant, en croissance forte à l’échelle de la planète, est une conséquence directe incontestable du mode de vie à occidentale qui a imposé les emballages, les portions individuelles, l’obsolescence programmée et la fuite en avant vers une consommation déraisonné, qui laisse au générations futures le problème de sur pollution à gérer. Des tentatives viennent heureusement faire avancer la société comme l’interdiction des sacs plastiques à usage unique, qui mettaient des dizaines d’années à se détruire dans la nature ou dans la mer. Ils sont remplacés par des matériaux bio dégradables.

La gestion des déchets reste un défi essentiel sur lequel les sociétés industrialisées devinette montrer l’exemple aux pays en voie de développement, qui n’ont pas encore nos infrastructures, tout en adoptant des pratiques sociétales tout aussi calamiteuses pour la pollution de la planète. Parmi nos bonnes pratiques occidentales, il y a le recours aux déchetteries, qui s’est désormais installé sur tout le territoire. Cela fonctionne très bien et chacun doit bien en comprendre le mécanisme.

Qu’est ce qu’une déchetterie ?

Devant les difficultés rencontrées dans le traitement des déchets et la nécessite de créer des filières de recyclage, les pouvoirs publics à l’échelon national et local, ont mis en place des solutions ciblées sur chaque type de déchet. Si les services de ramassage des ordures quotidien, ou pluri-hebdomadaire directement au domicile traite parfaitement les déchets du quotidien, il fallait organiser les ramassage d’autres déchets. L’introduction des poubelles jaunes a permis de récupérer les matières recyclables, en général sur un rythme hebdomadaire en rural ou péri-urbain, plus fréquent au cœur des villes.

Mais pour les déchets spécifiques ou de taille importante, ainsi que pour les professionnels, il faut organiser des solutions spécifiques qui puissent répondre localement aux besoins. C’est ainsi que sont nées les déchetteries. Sites municipaux ou financés par une agglomération, elles organsinent une collecte différentiée de tous types de déchets ; les détritus classiques y sont apportés lorsqu’ils sont de grande dimension, pour être incinérés. Les gravats, les matières recyclables y sont traitées également pour rentrer dans les filières de recyclage. L’objectif est donc double : identifier un site qui soit destiné à collecter les déchets dont personne ne veut, et également, alimenter les filières de recyclage. L’arrivée d’un maillage de déchèteries sur tout le territoire a permis de réduire de façon significative les décharges sauvages et autres abandons de gravats dans la nature ou dans la ville. Ces actes ont désormais passibles d’amendes très significatives qui sont dissuasives, d’autant qu’une solution efficace et pratique est mise en place.

Déchèterie, une mission sociétale : la valorisation des déchets

Ces centres de tri sont maintenant entrés dans habitudes de la plupart des particuliers et des professionnels. Dans les métiers du bâtiment par exemple, il est habituel de facturer le traitement des gravats jusqu’à la déchèterie. Il existait avant des pratiques peu recommandables dans ce métier, ce qui est maintenant parfaitement révolu.

Bien disséminées sur tout le territoire, chaque agglomération a prévu un maillage adéquat pour que tous les professionnels et particuliers puissent trouver un centre de tri à une distance raisonnable. Les pouvoirs publics ont aussi organisé une gestion concertée des filières de traitement des déchets entre chaque centre de tri, eux-mêmes. La gestion des déchets dangereux est également une responsabilité que prennent ces centres, en les collectant et en assurant le traitement après coup. et c’est bien la valeur ajoutée de ces centres, que le fait de rassembler et de s’assurer que les produits dangereux potentiellement ne sont pas abandonnés dans des lieux où ils pourraient polluer. Les populations et entreprises ont pris conscience des dangers de cette pollution aux déchets dangereux . Les scandales des marées noires, des pollutions es déchets nucléaire sont là pour en attester.

La valorisation des déchets est devenue socialement incontournable, mais également économiquement viable, par l’intermédiaire de filières créées qui savent ré-exploiter des déchets recyclables, le compostage déchets ménagers, mais aussi des déchets verts. Progressivement, chaque filière s’est constituée avec des acteurs professionnalisés. Le traitement des déchets collecte des déchets est devenu une matière première venant alimenter tout un business, commençant par les ordures ménagères valorisation des déchets. Compostage, déchets ménagers, la collecte des déchets est désormais une source d’activité économique et écologique, avec le composteur collecte des ordures ménagères . A chacun de rentrer dans le système, à son propre niveau. C’est ce qu’ont compris les entreprises, en prenant leur part dans la collecte des déchets recyclables recyclables. Les particuliers, de la même façon, y sont venus, en commençant par le tri sélectif des déchets ménagers et ordures ménagères, puis le compostage des déchets verts, puis la collecte des déchets encombrants en déchetterie.

La localisation des déchetteries

Chaque agglomération et chaque municipalité ont dans leurs prérogatives la collecte des ordures ménagères, la gestion des déchets recyclables, le recours au compostage, ainsi que le traitement spécifique des déchets dangereux gravats. Le traitement des déchets collecte des déchets se fait par des services le plus souvent municipaux mais se limitent aux ordures ménagères “ordinaires” de la vie quotidienne. Pour les appareils électroménagers par exemple, des déchets dangereux gravats, c’est le réseau des déchèteries qui est compétent. Dans un maillage territorial, ces établissements accueille tous les publics, particuliers et entreprises, pour réceptionner leur différents types de déchets, à trier bien évidement. Le compostage déchets ménagers est organisé sur place, grâce à un composteur collecte des ordures ménagères (les établissements ont équipés de composteur). Grace à leurs différents tris, ces établissements peuvent traiter les déchets recyclables recyclables.

On peut trouver sur internet la déchèterie dont on dépend géographiquement. Auparavant ouvertes à tous, certaines déchetteries o, mis en place des cartes d’accès pour professionnels et pour particuliers, permettant de sérier les ayant droits: en effet, l’idée est de dire que les impôts locaux financent la collecte des ordures ménagères et ces établissements de collecte municipaux. Il est donc logique qu’ils profitent aux ressortissants qui les financent. Priorité donc aux particuliers et entreprises de la commune. Et que les personnes extérieures s’adressent aux centre dont elles dépendent administrativement. Le ramassage centre de tri est sectorisé pour que les équilibres financiers soient respectés. Équipements comme le composteur, le traitement des ordures ménagères valorisation des déchets ont un cout et sont financés par les taxes. Leur usage prioritaire doit revenir aux contribuables concernés. Le ramassage centre de tri est une mission importante de la collectivité, et toutes les informations pratiques figurent en bonne place sur le site internet de la municipalité.

Les centres de tri de déchets sont désormais parfaitement fléchés dans les agglomération, leurs horaires d’ouverture, les conditions d’accès sont détaillés en mairie ou sur le site internet des municipalités. Il n’y a plus aucune excuse pour ne pas trouver la déchèterie dont on dépend!

Fermer le menu
24h/24, 7j/7