Le traitement de nos déchets est devenu un enjeu majeur dans nos sociétés industrialisées. On a compris que sur la planète, la progression de nos déchets devenait un problème pour la survie des espèces. On a récemment annoncé que la pollution des déchets en plastique en mer était devenue telle qu’il y aurait dans quelques années plus de plastique dans l’océan que de poisson. La collecte des déchets fait partie des solutions à traiter d’urgence, et pour cela, il faut faire évoluer le mentalités. Parmi tout ce qui sort de nos poubelles, il y a des déchets recyclables qu’il faut prendre en charge, mais aussi des déchets dangereux, des gravats. Les communauté d agglomération se sont pour la plupart saisies de ces problématiques avec beaucoup de sens des responsabilités, suivies par des populations de plus en plus concernées. Le ramassage recyclables se sont beaucoup démocratisés, avec les poubelles jaunes dans chaque immeuble ou maison. Mais la collecte des déchets encombrants reste le problème le plus épineux. Une fois la prise de conscience et la communication adéquate établie, il est possible de parvenir à d’excellents résultats. Beaucoup de traitement des déchets communauté d agglomération sont de véritables succès. Mode d’emploi.

La collecte des encombrants dans les agglomérations importantes

Une communauté d agglomération importante a tout à la fois les moyens et le besoin d’organiser la collecte des encombrants de ses habitants. A l’heure ou le tri sélectif est entré dans (presque) tous les foyers les usagers sont aguerris et habitués à réfléchir au débouchés de leurs déchets. Enfin, si cela ne relève pas pour eux du parcours du combattant pour être déposé de façon vertueuse. C’est la raison pour laquelle beaucoup de grandes villes ont mi en place une collecte des encombrants directement à l’adresse des particuliers concernés. Le traitement des déchets se fait donc de façon optimale dans ce cas, avec une récupération par les services municipaux, directement. Les déchets n’ont qu’à être enregistrés sur internet afin que les service concernés sachet ce qu’ils viennent chercher pour en assurer le tri adéquat (bois, gravas, déchets dangereux,déchets ménagers déchets verts,…). Ces déchets peuvent être déposé devant le domicile en toute simplicité, à une date et une heure convenue, et les service publics font le reste. C’est un dispositif idéal, simple et qui fonctionne très bien. Dans beaucoup d’agglomérations, ce ramassage est gratuit, comme à Paris ou à Lyon par exemple. Dans d’autres villes, une participation parfois symbolique au service de ramassage est demandée.

Le fonctionnement de la déchèterie: une habitude à prendre

Des décharges sauvages de gravats, de déchets ménagers ou de déchets recyclables déchets dangereux existent toujours mais il faut bien reconnaitre que la prise de conscience des particuliers ou des entreprises en matière d’environnement est clairement présente. C’est une très bonne nouvelle pour la planète qui est à risque désormais du fait de nos déchets en croissance.

les entreprises ont pris l’habitude dans le bâtiment par exemple, de facturer la prestation de collecte des déchets déchèterie dans les devis faits à leurs clients. Moins de gravats entreposés sauvagement dans la nature. Le nombre de déchèteries et leur organisation s’est énormément amélioré et permet aujourd’hui de fonctionner de façon plus fluide, de faire croitre la filière de recyclage en France: les recyclables sont des objets ou des matières qui peuvent effectivement connaitre une deuxième vie: plastiques, papiers, cartons, le recyclage de ces produits est économiquement valorisé mais aussi écologiquement important.

Le rôle important de la déchèterie dans le recyclage des produits

Les déchèteries organisent désormais leur tri de déchets avec des cuves particulières pour tous les éléments recyclables. Les déchets ménagers sont traités d’une part, les gravats être déposé dans un autre réceptacle. L’organisme est à même de bruler le tout venant, d’organiser le traitement des déchets communauté d agglomération et le travail sur les déchets recyclables. La collecte des déchets déchèterie se fait en coopération avec le syndicat local de traitement des déchets qui est lui même financé par les taxes sur les ordures ménagère. Il va prendre ne charge le recyclage des déchets qui sont collectés en déchèterie, et également se refinancer par leur revente. En effet, t cela fait partie du modèle économique des déchets, les plastiques compactés qui vont pouvoir être réexploités par l’industrie ou l’emballage, ont désormais une valeur marchande. La revente de ces éléments recyclés permet donc de les réinsérer dans l’économie et de financer le traitement de recyclage. C’est un système vertueux, qui peu parfaitement fonctionner dès lors que l’on a mis en place les filières et les infrastructures permettant ce recyclage. On peut dire que ces dispositifs arrivent maintenait à maturité en France, et les déchetterie sont des organismes incontournables, fournisseurs de matières premières.

Le traitement spécifique des encombrants

Bien évidemment, leur volume rend le traitement des déchets encombrants très spécifique. Im s’agit d’arriver à créer une filière efficiente partant d’une collecte facile pour l’utilisateur particulier ou l’entreprise pour ne plus retrouver des appareils électroménagers ou ordinateurs, des meubles désossés partout dans la nature. Il est notamment connu que les liquides chimiques contenus dans les réfrigérateurs sont susceptibles de polluer fortement l’environnement. Pour éviter qu’ils ne se retrouvent dans l’environnement, il est essentiel de collecter le réfrigérateurs et de les démonter pour récupérer les matériaux dangereux, comme le gaz, mettre à part les parties recyclables. En somme, séparer les déchets recyclables déchets dangereux.

De même s’est mise ne place une collecte déchets ménagers déchets verts qui permet de récupérer des éléments organiques immédiatement ré insérables dans le traitement biologique de l’agriculture, à titre d’engrais, mais parfaitement écologique, puisque récupéré d’autres déchets déjà produits. Ce peut être aussi le cas du bois venant de meubles usagés, qui peut être réduit en pate à papier. Il faut pour cela une filière capable de transporter et de traiter dans les usines ad hoc les matériaux récupérés. Les filières existent aujourd’hui et permettent un traitement beaucoup plus responsable de nos déchets.

Comment accéder à la déchetterie de son agglomération?

Le circuit mis en place dans les agglomérations, même les plus petites est toujours communiqué dans les informations municipales ou sur internet pour faire connaitre le processus de collecte aux habitants et aux professionnels. Certains agglomérations ont mis en place une carte d’accès aux déchetteries. elle a pour but principalement d’identifier les utilisateurs du centre de déchets et de ne pas y accueillir toutes sortes de déchets ne relevant pas de la municipalité ou de l’agglomération. Il ne faut pas oublier que le traitement à un cout tout à fait significatif pour la collectivité. Elle fait partie des couts publics qu’il faut suivre et maitriser. Les entreprises du bâtiment dont les gravats être déposé dans chaque centre doivent être celles qui acquittent bien la taxe correspondante. Cela fait partie des services pour lesquels elles paient, y compris le ramassage recyclables. Elles sont tout à fait fondées à utiliser ces services, alors que les entreprises d’autres secteurs ne paient pas pour eux.

Les encombrants restent le type de déchets le plus difficile à gérer dans les filières de déchets car ils nécessitent un transport initial, que l’utilisateur peut difficilement organiser sans aide. Une fois que des filières sont organisées, cela devient du gagnant-gagnant: le particulier se débarrasse de ses déchets qui l’encombrent, et la communauté peut organiser le traitement et bénéficier des gains du recyclage, lorsqu’il y en a un. Ce cercle vertueux fonctionne désormais grâce aux efforts de tous les acteurs. Il ne reste plus qu’à en amplifier les effets, par une simplification du processus pour tous.

Fermer le menu
Nous contacter

*Prix d’un appel local

24h/24, 7j/7